Rechercher
  • SD

Le marché français de la musique enregistrée résiste


Contre toute attente, le marché de la musique enregistrée est resté stable en 2020 selon le bilan que vient de publier le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP), avec un C.A. de 781 M€ (+ 0,1%). Si la croissance du secteur a été entravée par la crise sanitaire, les producteurs ont globalement tenu le coup en cette année atypique. Et ce, malgré l’arrêt total des concerts et festivals, des sorties reportées, des plans promo bousculés et des points de vente fermés.


Les exploitations numériques de la musique ont progressé de 18% (+20% pour le streaming) et comptent pour les ¾ du chiffre d’affaires, tandis que les ventes physiques ont chuté de 20%. On notera cependant que le vinyle a tiré son épingle du jeu, avec 4,5 millions d’unités vendues l’an dernier. En hausse de 10,2%, il représente désormais 28% du marché physique. Pas moins de 191 000 platines vinyle ont été vendues en 2020.


Les répertoires les plus prisés par les acheteurs de vinyles : nouveautés pop et musiques urbaines mais aussi les grands standards du rock, de la chanson française et des incontournables internationaux. Le SNEP souligne la diversité des usages et la cohabitation de l’objet et de l’accès : 1/3 des abonnés payants au streaming achètent régulièrement des vinyles.



7 vues0 commentaire

SPACE DISQUES 

6 rue des Pavots

63700 Youx

FRANCE

contact@spacedisques.com

  • Facebook

Suivez notre actualité !

Recevez notre newsletter d'infos

© Space Disques 2021