Rechercher
  • SD

Ivan Julian, son tout nouvel album


S’imprégnant d’une multitude d’expériences depuis plus de quatre décennies, Ivan Julian s’est notamment illustré sur la scène punk rock new-yorkaise. Membre fondateur de Richard Hell and the Voidoids en 1977, il a joué aux côtés du poète punk, du légendaire guitariste Robert Quine et du batteur Marc Bell (alias Marky Ramone). Après la dissolution des Voidoids, il a formé le groupe The Outsets (1980), qui vient un incontournable de la scène club de New York.

Figurant parmi les musiciens les plus demandés et les plus influents, Ivan Julian a multiplié les collaborations en tant que guitariste, notamment avec The Clash (sur The Call Up et Ivan meets GI Joe de l’album Sandinista en 1980), Afrika Bambaataa et Bernie Worrell de Parliament/Funkadelic ou encore avec le groupe anglais Shriekback pour deux tournées en Amérique du Nord et en Europe.


Ces dernières années, il s’est concentré principalement sur le travail en studio, produisant et/ou enregistrant des artistes tels que Sean Lennon et produisant trois albums de The Fleshtones. Son studio d’enregistrement à Brooklyn, SuperGiraffeSound, devient vite l’un des studios les plus en vogue de New York. Après The Naked Flame, album solo de 2009 nommé l’un des meilleurs disques de l’année par plusieurs magazines spécialisés en Europe et aux États-Unis, il sort le premier EP de The Fauntleroys, Below the Pink Pony, en 2014 (une collaboration avec Alejandro Escovedo, Nick Tremulis et Linda Pittman).


Des ténèbres, vient la lumière


Le tout nouvel album d’Ivan Julian Swing Your Lanterns est sorti le 8 octobre sur LADTK Records distribué par SPACE Disques en Europe. C’est à SuperGiraffeSound que la plupart des titres ont été enregistrés sur bande analogique 2’’. Julian ne travaille pas seul. On retrouve notamment à la batterie Florent Barbier du groupe d’Elliot Murphy, Keith Streng de The Fleshtones aux percussions et aux chœurs, le guitariste de Chicago Nick Tremulis et à la basse James Burke de Detroit pour n’en nommer que quelques-uns. Julian quant à lui joue de tout, de la guitare à l’orgue en passant par la Bulbul Tarang (cithare à clavier provenant du Japon que l’on retrouve en Inde, au Pakistan et en Afghanistan).


Des ténèbres, vient la lumière... Ce serait la meilleure façon de le décrire. 10 chansons qui traduisent les expériences qu’il a vécu ces cinq dernières années. Les pièces s’enchaînent comme une série de novelettes racontant les préoccupations simples de la personne ordinaire. Swing Your Lanterns dit que nous avons besoin de nous lever tous ensemble pour affronter le mal.


Voir la vidéo de Voodoo Christmas : https://youtu.be/DxEhG999-pQ


Ecouter l'album (extraits)

12 vues0 commentaire